IDENTIFIER LES INSTALLATIONS ENERGIVORES

Demandez un diagnostic d'économie d'énergie!

Les audits énergétiques et plus globalement les diagnotics complets portant sur la gestion des points lumineux sont édifiants; les sources de gaspillage sont multiples et répandus...

- En 2006, 88% du parc était installé en ballasts ferromagnétiques pour 26 % des ventes en ballasts électroniques

- Les installations dites « standard » consomment de l’ordre de 23W/m2, pour une exigence de 12W/m2 dans la RT 2005

- 1/3 des surfaces seulement seraient concernées par un contrat de maintenance concernant aussi l’éclairage

- Seul 54% des contrats de maintenance comportent une obligation de résultat -immeubles de plus de 2500 m2

- L’occupant change seul ses lampes sur au minimum 45 % des surfaces concernées

- Le mode de remplacement des lampes est curatif et non plannifié sur 71% des surfaces

Constat suivant

CONSTATS

a Manque de reconnaîssance des besoins visuels d'éclairement

L'éclairage et ses conséquences sur le confort, la sécurité et la santé.

z

Ne pas négliger esthétisme, image et valorisation

L'éclairage comme outil de communication et merchandising.

e

Identifier les installations énergivores

ainsi que les méthodes de maintenance couteûses.

AAA

Politique d'achat à préciser

notamment pour inclure une notion de développement durable.

TourEt pourtant... l'éclairage une part significative de la facture d'électricité

.

Enjeux